********* Chemin de fer touristique du pays de l'Albret *********

Le matériel roulant

Le Matériel roulant 

 

 

 

Venez embarquer dans le train touristique du pays de l'Albret...

 

 

 

Pour vous faire voyager

 

- 1 draisine diesel de type "DU 65". Elle portait le n°37 à la SNCF et a été entièrement rénovée,

- 2 voitures "baladeuses", semi ouvertes

- 1 locotracteur diesel-électrique Y 6546 

et

- 1 machine à vapeur type 030 TU*

(* la machine à vapeur n'assurera pas la traction des trains avant la saison 2016 mais pourra sans doute réaliser quelques évolutions en gare durant la saison 2015).

 

 

 

 

 

 

Petit historique de la 030 TU 46...

C'est à Pittsburg en Pennsylvanie, dans les ateliers Porter et Cie que la petite 030 T a été assemblée au début des années 40. C'est un "beau bébé" qui accuse un peu plus de 40 tonnes sur la bascule et qui porte le n° de série 7584. Mais elle n'est pas seule au monde. Elle possède 513 sœurs jumelles! Il faut dire qu'en ces temps troublés, c'est le Transportation Corps de l'US Army  qui les a commandées en prévision des opérations militaires à venir sur le sol européen. Simplissimes, robustes, bonnes à tous services, elles devaient permettre l'acheminement autant que la manoeuvre.

Par un beau matin, c'est en Grande Bretagne qu'elle retrouve une partie de ses sœurs. Elles travaillent déjà aux trafics locaux liés aux concentrations de matériel, préparation au futur débarquement en Normandie.

Dés que cela est possible, quelques jours après le jour J, 153 locos sont débarquées à Cherbourg. Elles sont immédiatement réparties sur les divers fronts et peinent sans relâche pour alimenter la bataille de Normandie.

La guerre terminée, la SNCF reçoit un lot de 80 machines, réformées de leurs activités militaires, dont une dizaine chauffées au fuel qui seront affectées à la région Méditerranée.

La 030 TU 46, quant à elle, quitte la France pour les Blakans où elle est rachetée par un réseau industriel. Elle y poursuivra une très longue carrière avant d'être réformée et rachetée par des particuliers. Elle a du être entièrement rénovée avant de pouvoir revenir sur le sol français pour y assurer la traction de trains touristiques.

Après avoir vu le jour aux USA, travaillé dans la tourmente de 1944, roulé sa bosse 60 ans durant en Serbie, elle est venue couler des jours paisibles... Elle a circulé sur le chemin de fer de Provence, au pied des Alpilles, puis dans le Sud-Ouest à Martel avant de revenir sur le CFTPA.

Son esthétique générale, très "western" avec a lanterne et sa cloche à l'avant trahit, sans aucun doute, ses origines outre Atlantique...

 

Pour en savoir plus sur :

 

- Les Locomotives à vapeur 030 TU

- La 030 TU 46 quitte Châteaurenard sur un camion (vidéo)

- La 030 TU 46 à Châteaurenard (Vidéo)

 

 

baladeuse4.pngbaladeuse5.gif



07/02/2015
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres